Et si la pop music avait définitivement changé en 1984 ?

C’est en sous-texte la question que pose le critique musical Michaelangelo Matos dans son livre « Can’t Slow Down – How 1984 Became Pop’s Blockbuster Year », conscient que cette année-là a bouleversé en profondeur quelques règles de la grammaire pop.